Chroniques de la forêt

Donc... En 2013, alors que je travaillais dans le merveilleux monde du CAC 40, entouré de la bienveillante attention de mon patron, des (vigilants) actionnaires et des (gentils) représentants syndicaux  et que je ne dormais (une fois de plus) pas vraiment du sommeil du juste, j'ai regardé la nuit sur Internet quelques annonces localisées dans le Morvan - que je connaissais déjà pour y avoir souvent randonné - dans l'idée d'acheter un bout de forêt, d'y construire accessoirement une petite cabane en bois dessus et accessoirement, de méditer activement sur la vacuité de mon existence !..

Et j'ai trouvé çà... Un chalet d'environ 60 mètres carrés construit dans les années 74, à l'époque où il était encore possible de le faire, suite au classement dans le même temps de l'endroit, en Parc Naturel Régional.

Pas d'eau courante, ni électricité et une isolation toute relative mais à mes yeux, un énorme potentiel, non seulement sur le plan de la construction elle-même mais également de l'endroit, idéalement situé, tant sur le plan des accès à partir de Paris que sur une échelle locale, par rapport au lac et à la proximité d'un joli village (Lormes à 8 Kms) où l'on trouve tout ce qu'il faut, y compris le temps de parler aux gens et de regarder les infos à la télévision du coin en se demandant si l'on habite bien sur la même planète !

Plan du chalet en 2013

Les précédents propriétaires qui l'ont conservé pendant 8 ans ne venaient que ponctuellement et n'avaient pas pu engager de travaux significatifs.

L'extérieurs et l'intérieurs étaient heureusement très sains en raison de la surélévation sur des plots en béton.  En revanche, une architecture interne "à l'ancienne" avec deux chambres à lits superposés et des espaces très sombres et cloisonnés.

En 2013...

Pour le détail sur les travaux, voir la section :

Après quelques travaux... (2018)

Aujourd'hui et sachant qu'il reste encore pas mal de choses à finaliser...

L'idée générale était d'ouvrir au maximum les espaces et d'apporter de la lumière avec deux ouvertures supplémentaires (vitre sur le toit et baie vitrée). Pour les détails, voir la page "aménagements".

L'espace intérieur est maintenant plutôt convivial avec de la lumière et des volumes adaptés.

La cuisine est ouverte et permet de préparer quelques bonnes choses tout en conservant la vue sur (au choix), l'extérieur, le feu, l'indicateur de niveau des batteries et accessoirement, la splendide créature langoureusement alanguie et malgré tout légèrement

inquiète  à l'idée  de se

retrouver  au  fond des

bois,  avec  des   bruits

bizarres  la   nuit  et  le

téléphone qui ne passe

plus...

La pièce principale
Chalet dans les bois
Baie vitrée avec vue sur la forêt

Une vue depuis la plate-forme à Ewoks (voir Blog) installée dans les arbres...

La baie vitrée, un vrai plus pour profiter en permanence de la vue sur la nature sauvage et impitoyable du parc !

En 2018...

Toilettes sèches

Toilettes de luxe avec vue sur la forêt !..

Le bar, réalisé avec les morceaux de la table extérieure totalement cassée lors d'un élagage sauvage !..

LE BAR
Chalet en bois, dans les bois...
VUE DEPUIS LA CHAMBRE
LA SALLE DE BAIN NATURE...
LA SALLE DE BAIN

Chroniques de la forêt - Lac de Chaumeçon - 58140 - contact@anoulios.com - Tél.: 06 35 15 33 29

animeradelogotyper.gif
téléchargement.png
  • Instagram